Accueil

Depuis 18 ans, l’association Jeu Tu Il ose espérer une amélioration des conditions d’enseignement et d’accompagnement pédagogique de la jeunesse guinéenne. Les défis sont nombreux et nous les relevons avec les moyens qui sont les notres. Nous avons l’assurance que des changements positifs naissent avec des générations éduquées dans le respect de Dieu et ayant le désir de vivre avec amour et respect de l’homme et de la création. Ensemble, « Osons l’espérance » pour la Guinée.

Soutenir des enfants à travers leur école

Notre démarche consiste à soutenir des structures éducatives chrétiennes dans lesquelles sont scolarisés les enfants pour lesquels nous nous engageons. Ainsi, nous nous plaçons à côté des enseignants et des aumôniers qui côtoient, accompagnent et instruisent ces enfants. C’est sur la base de leurs propositions et de leur travail que nous nous engageons dans des projets visant à encourager la scolarisation et l’alphabétisation de nombreux enfants.

Pour que se développent des écoles de qualité

Parce qu’une école chrétienne est invitée à être un modèle de gestion, d’innovation pédagogique et de sensibilité sociale, nous recherchons et encourageons ces qualités dans les projets que nous soutenons. Notre attention s’est tout d’abord portée sur l’école pilote qu’est le Complexe Scolaire Protestant (C.S.P.) de Conakry et son Centre de Formation pédagogique. Parce que quelques membres du personnel avaient fait des études de théologie, nous nous sommes engagés auprès de l’Institut de Théologie Evangélique de Conakry. Enfin, nous soutenons une jeune école primaire qui a vu le jour à Télékoro, en région forestière.

Des projets pour soutenir des initiatives locales

Pour encourager les structures éducatives que nous soutenons, nous prenons le temps de nous intéresser à elles. C’est sur la base de besoins et d’initiatives prises par ces établissements d’enseignement que nous initions des projets. A ce jour, nous en avons quatre : « Un enfant dans l’Ecole » pour aider les enfants les plus défavorisés et leurs familles à faire face aux frais de scolarité, médicaux ou simplement quotidiens ; « Eduquons Ensemble » pour favoriser l’échange et la réflexion pédagogique ; « Brique par Brique », pour soutenir les projets immobiliers favorisant l’autonomisation des structures éducatives soutenues ; « Chaque kilo compte » pour équiper les écoles et les bibliothèques en matériel divers.
Aujourd’hui, le principal défi est celui de la communication. Ce site internet est l’un des outils que nous mettons à disposition des personnes qui, comme nous, souhaitent soutenir le travail pédagogique et social entrepris par les églises évangéliques de Guinée.

 

Structures Educatives

Structures Educatives

Participer

Participer

Projets

Projets

  • CSP Emmaüs… 20 ans déjà
  • Réunion des parents d'élèves
  • CSP Emmaüs… 20 ans déjà

    Voilà 20 ans   que Dieu  nous accorde la grâce  de former  quelques jeunes enfants qui vont un jour diriger l’Afrique.   C’est   l’occasion  pour  nous de s’arrêter et de raconter  quelques  bienfaits de Dieu et de lui  rendre hommage par le premier verset d’Esaïe, qui nous dit ceci :

    « O Eternel, tu es mon Dieu, je te glorifierai et je louerai ton nom ; car tu as accompli des projets merveilleux conçus de longues dates, sûres et fiables ».

     Au fil des années, nous nous sommes organisés sur le plan administratif. Le CSP Emmaüs comporte  aujourd’hui : 4 sections : une école Maternelle,   une école Primaire,  une école Secondaire (collège et lycée),    un  Centre  de Formation Pédagogique (CFP)- créé en 2015.  D’autres  départements  sont  créés : service sport, service art et culture.

     

    Lire la suite

  • Réunion des parents d'élèves

    A quoi peut bien ressembler une réunion des parents d'élèves au C.S.P. Emmaüs de Conakry ?

    Il arrive que les parents d'élèves des sections secondaire et primaire se retrouvent ensemble pour échanger et discuter de l'actualité du Complexe scolaire.  En génral, ce type de rencontre se déroule en dehors du temps scolaire, il arrive que ce soit le samedi matin par exemple. C'est souvent dans l'enceinte du lycée que tous le monde se retrouve, il y a plus d'espâce.

    Lire la suite

En utilisant ce site web, vous nous autorisez à utiliser des cookies.